Menu

Allure Atlantique

Respirons de l'optimisme

Plume
Dans le contexte actuel, allez-vous me dire, n'est-ce pas trop simpliste ? Et puis où le trouver ce fameux optimisme quand les mauvaises nouvelles déferlent au quotidien ? Que puis-je faire à ma modeste place, essayant de surnager dans un contexte incertain et de lutter contre le stress qui s'accumule insidieusement ? Quel pouvoir ai-je de changer les choses ? Vous avez raison, cependant...

Plume...Si nous ne  pouvons pas changer certains événements qui nous sont totalement exogènes, nous détenons le pouvoir de changer l'impact qu'ils ont sur nous. Cet impact représente au moins les 2/3 de la vision de l'événement. Car nous projetons sur ce fait nos croyances, nos inhibitions, nos peurs... Comme dans un jeu, changeons de place pour voir les choses sous un autre angle. Nous sommes programmés pour l'action, profitons-en. Retrouvons-le sens des petits plaisirs de l'existence.

Et commençons donc par « Ré-habiter » notre corps avec empathie car soit nous l'ignorons, soit nous le contraignons (les régimes, le culte de l'apparence, le mythe de l'éternelle jeunesse...).

Diminuer la pression, retrouver une forme de bien être, passe d'abord et avant tout par la redécouverte de la respiration, une respiration consciente qui nous donne à comprendre comment fonctionne ce corps souvent maltraité. Et peu à peu, le mental vient se caler sur ce rythme corporel apaisé. Ce savant équilibre se travaille, la gestion du stress par la sophrologie est un entraînement du quotidien.

Retour